Les 5 bonnes habitudes à prendre dès 30 ans

Dossiers beauté

Les 5 bonnes habitudes à prendre dès 30 ans

On a testé pour vous : les injections d’acide hyaluronique

On a testé pour vous : les injections de botox

Lifestyle

On a testé pour vous : les injections de botox

Oui, on a osé ! Enfin plutôt nos deux collègues les moins effrayées par les aiguilles (merci les filles !). Dans cet article, Fanny & Ellie vous expliquent tout, du déroulé au résultat en passant par les tarifs.

L’acide hyaluronique, c’est quoi exactement ? 

Chez Oh My Cream on connaît bien l’acide hyaluronique et pour cause, c’est LA molécule hydratante la plus puissante dont on dispose. Une véritable éponge à eau, naturellement présente dans notre organisme et qui assure le rebondi de la peau et la fraîcheur du teint. Le hic, c’est que sa production baisse de 6 % tous les 10 ans, entraînant relâchement cutané et premières rides vers - environ - nos 30 ans. C’est pourquoi, on l’utilise majoritairement en cosmétiques : on la retrouve par exemple dans notre Sérum Hydratant ou encore notre Masque SOS, ou sous la forme de compléments alimentaires et évidemment... en médecine esthétique ! Fanny et Ellie ont donc tenté l’expérience avec les fameuses injections et vous livrent leur bilan. 

Les injections pour ralentir le vieillissement par Fanny

"Quand nous avons évoqué l’idée d’écrire un article sur les injections au bureau, je me suis tout de suite portée volontaire même si j’avoue que j’avais pas mal d’idées préconçues : est-ce que ça fait mal ? Quand tu mets le doigt dans l’engrenage, c’est à vie ? Et puis surtout, je ne savais pas vraiment ce qui serait adapté pour moi. OK, j’ai des petits complexes : des cernes, les paupières qui tombent un peu… Mais en ai-je vraiment besoin, au fond ?".

La technique d’injection “MD CODES” par le Docteur Olivier Claude

Mon rendez-vous était pris, et j’allais bientôt recevoir mon diagnostic. Plus qu’un diagnostic, j’allais réaliser que les injections d’acide hyaluronique sont certainement l’un des meilleurs outils en matière de prévention du vieillissement du visage et qu’elles n’allaient pas me transformer (ni changer mon apparence, ni m’enlever mes rides d’expression), mais me permettre de “mieux vieillir” en empêchant mon visage de s’affaisser et de devenir un peu triste avec les années…

À qui cette méthode s'adresse-t-elle ?

On peut commencer à partir de 30 ans environ, dès les premières modifications du visage secondaire à la perte d'os et de graisse profonde, qui entraînent un relâchement du visage.

Sur quelles zones peut-on la pratiquer ?

Cela dépend de l'analyse personnalisée que vous aurez, mais le plus souvent il faut commencer par le haut en respectant le "cône inversé de jeunesse" pour traiter les causes du vieillissement et non ses conséquences :

A- Le support supérieur : pommette et tempe (3ml)
B- Le support centro-facial : sous la pommette et sillon labio-mentonnier (3ml)
C- Le support cervico-facial : pour la "jaw-line" entre le menton et l'angle mandibulaire (4ml)
* Les ml sont indiqués pour vous permettre d’avoir une petite idée du tarif qui suit ci-dessous ;-) 

Comment ça se passe ?

L’approche du Docteur Olivier Claude est différente de tout ce que j’avais pu entendre ou lire sur le sujet… Sa technique sur mesure consiste à harmoniser les contours du visage en injectant 3 zones clés citées ci-dessus, qui vont agir comme un "soutien" et "redessiner" l’ovale du visage. La promesse ? Un effet “plump” immédiat et la restauration de nos émotions positives (paupières et queue du sourcil rehaussées, sillons nasogéniens lissés, commissures des lèvres relevées, ligne de la mâchoire mieux dessinée).

À quelle fréquence ?

L'acide hyaluronique se résorbe complètement en plus de 2 ans. La durée exacte dépend des produits utilisés, de la technique et du métabolisme de chaque patient. En pratique, pour la première année, il faut prévoir 2 à 4 séances pour le support facial, puis les années suivantes 1 ou 2 par an en "maintenance”.

Résultat ?

Un véritable “coup de frais” ! En fait, c’est moi en mieux : comme si j’avais dormi 12 heures d'affilée, rajeuni de 3 ans et perdu 1kg... Sans avoir rien gonflé, enlevé ou rempli et surtout, sans que cela “se voit”. Le plus fou, c’est qu’avec cette technique, on n’a souvent plus besoin d’agir en local par la suite, car cela atténue naturellement les marques du temps qui passe (cernes moins marquées par exemple dans mon cas).

Tarif

Compter 500€ pour 1ml. 

Technique d’injection “MD CODES”
par le Docteur Olivier Claude
124 Rue de la Faisanderie,
Paris 16ème
Téléphone : +33 (0)1 45 01 64 16

Les injections d’acide hyaluronique pour des lèvres naturellement “plumpy” par Ellie

"Entre 30 et 40 ans, le trop-plein de soleil, la génétique et le tabagisme peuvent, entre autres, jouer un rôle prédominant dans le vieillissement des lèvres, les conduisant à une apparence plus triste ou tombante… De mon côté, j’ai des lèvres très fines et déshydratées, qui continuent de se froisser avec le temps. Je me suis donc mise à la recherche d’un centre qui serait capable de répondre à mes attentes : un endroit où je sois sûre de la qualité des produits injectés et qui respecterait la beauté naturelle du corps." 

Le remodelage des lèvres par injection chez Lazeo 

Chez Lazeo, les rehaussements des lèvres sont obtenus grâce à des produits de comblement biodégradables naturels à base d’acide hyaluronique, spécialement développés pour les lèvres, et qui apportent des résultats naturels et durables. Les produits de comblement à base d’acide hyaluronique aident à lisser les lignes, à atténuer les coins déshydratés des lèvres, et à apporter de l’éclat aux lèvres sèches et fatiguées. Les autres ont des propriétés plus volumatrices pour étoffer les lèvres et définir l’arc de cupidon, ainsi que pour souligner subtilement les lèvres fines de façon très naturelle.

 

Comment ça se passe ?

Cela dépend de la technique d’injection pratiquée :
- Injections à l’aiguille : plusieurs injections sont réalisées tout autour des lèvres. Les résultats sont naturels, mais la technique est un peu inconfortable. Une crème anesthésiante bien concentrée en lidocaïne sera donc appliquée sur toute la bouche au moins 30 minutes avant la séance.
- Injections à la canule : le médecin va faire un micro trou sur les deux côtés des lèvres à l’aide d’une aiguille, pour pouvoir insérer la canule qui parcourra la lèvre. Cette technique minimise au maximum les œdèmes et hématomes.

Pour ma part, pour la première séance, le docteur m’applique une crème anesthésiante et choisit de se tourner plutôt vers l’acide hyaluronique « hydratant », cela permettra de réhydrater mes lèvres en y ajoutant un peu de volume, tout en redessinant naturellement leur forme. Il va utiliser pour cela les deux techniques, à la canule puis à l’aiguille pour l’arc de cupidon (zone située au milieu de la lèvre supérieure). Je le revois deux semaines plus tard, pour contrôler le résultat et s’assurer que les premières injections répondent à mes attentes. Nous décidons tous les deux d’y ajouter un peu de volume, grâce à l’utilisation d’un acide hyaluronique, cette fois-ci, « volumateur ». La séance se déroule comme la précédente, sans douleur ni gonflements.

Résultat ?

Comme Fanny, le résultat est subtil et naturel. On me dit que quelque chose à changé, sans pouvoir dire de quoi il s’agit, et c’est exactement ce que je recherchais : un résultat « moi, en mieux ». Mes lèvres sont réhydratées, redessinées de manière naturelle et plus pulpeuses, elles paraissent en meilleure santé, sans que cela ne change mon visage. Je n’ai eu aucun des effets secondaires (comme des gonflements ou œdèmes) et j’ai pu reprendre une vie normale après quelques heures, le temps que l’effet de l’anesthésiant se dissipe.

À quelle fréquence ?

L’acide hyaluronique est conçu pour offrir des résultats durables, avec une amélioration encore visible après plus d’un an. Il se dissipe progressivement.

Tarif

En fonction de la quantité utilisée et des zones à traiter, le prix peut varier, de 360€ à 420€. Mais lors de la première consultation, le médecin vous renseignera sur le tarif exact.

Vous avez aimé cet article ? Alors vous devriez adorer l’un des derniers tests réalisés par Ellie, la cure de collagène !

Partager le billet