Anti-cernes : nos conseils pour choisir le bon et l’appliquer comme un.e pro

L’anti cerne, lorsqu’il est bien appliqué et la couleur parfaitement adaptée, fait des miracles sur toutes les peaux ! Attention cependant à son effet à double-tranchant car l’inverse est tout aussi valable… Trop clair, et voilà l’effet cadavérique, trop épais et le résultat au cours de la journée nous donne juste envie de filer se démaquiller. On vous donne toutes nos astuces pour une application parfaite et les clés pour choisir l’anti cerne ne quittera plus jamais votre salle de bains ou votre sac à mains !

true skin serum foundation Ilia

L’anti-cernes, cet indispensable de la trousse make-up

Parce qu’il est capable de camoufler les vestiges d’une nuit trop courte, d’un petit bouton ou encore de rougeurs localisées, l’anti cerne est sans aucun doute LE produit qu’on retrouve le plus dans toutes les trousses de maquillage. En fait, s’il n’y avait qu’un seul produit à avoir (même avant le fond de teint, oui oui !), ce serait celui-ci. La raison ? C’est justement son aspect multi-fonctions puisqu’il peut en réalité être appliqué sur toutes les zones du visage, par touches. De quoi donner un effet “bonne-mine” immédiat à toutes les carnations, sans exception. Mais attention : en fonction de sa texture, de la teinte choisie et de son application, l’anti cernes s’il est mal choisi, peut aussi faire l’effet inverse et manquer cruellement de naturel ! Enfin, il faut aussi bien garder en tête qu’un anti cerne a ses limites : lorsque les cernes sont fortement marquées - malheureusement, la raison est principalement génétique - il faudra peut-être penser à investir dans un bon contour de l’oeil (à base de caféine par exemple afin de stimuler la circulation sanguine). Si les imperfections ou les taches également sont très marquées, mieux vaut le faire précéder d’un correcteur légèrement vert pour neutraliser le rouge, avant d’utiliser l’anti-cernes.

Comment choisir son anti-cernes ? 

Le meilleur anti-cernes universel n’existe pas car chacun.e n’a pas la même peau, les mêmes critères, la même envie de couvrance... Commençons d’abord par la texture : généralement, les anti cernes compacts conviennent mieux à des peaux qui ont tendance à briller facilement et qui recherchent une couvrance importante. Mais comme toutes les règles, il y a des exceptions… on vous en dit plus juste après ;-) L’un de nos anti cerne compacts préférés ? L’Enlighten Correcteur Jane Iredale qui a en plus une teinte universelle. Si la peau est plutôt normale à sèche et qu’on cherche une couvrance légère, les correcteurs dotés d’un pinceau ou de tout autre applicateur ET liquides constituent la meilleure option (comme avec le True Skin Serum Concealer Ilia). Enfin, si on a une peau normale à sèche, un contour des yeux très déshydraté et qu’on recherche tout de même de la couvrance, l’Un Cover Up RMS Beauty est tout indiqué. Compact oui, mais tellement riche en huiles végétales que cet anti cernes naturel nourrit et protège sans figer les traits ! Enfin pour la couleur, tout va dépendre de la teinte naturelle de vos cernes. Des cernes bleutés seront atténués par un anti-cernes légèrement rosé, tandis que des cernes marrons ou fortement violacés disparaîtront sous une teinte pêche ou jaune. 

Comment bien appliquer son anti-cernes ? 

  • Appliquez l’anti cerne directement sur les zones d’ombres uniquement. L’idéal est de débuter au niveau du coin interne de l’oeil mais il faut bien garder en tête que personne n’a les mêmes zones d’ombre. Si vous avez des poches sous les yeux, les zones cernées sont moins proches de vos yeux mais se situeront plus vers le bas du cerne, en demi-cercle. C’est là que devra être appliqué le produit. 
  • Travaillez au doigt la matière ou à l’aide d’un petit pinceau plat. Alternez les mouvements de tapotements et de balayages délicats. 
  • Pour camoufler les zones plus larges comme des rougeurs marquées, optez pour un pinceau plat large ou à nouveau au doigt. 
  • Pour camoufler des petits boutons, l’astuce imparable est d’utiliser un tout petit pinceau, comme un pinceau à lèvres ou de liner : ajoutez de la matière directement sur la peau, tapotez au pinceau puis terminez du bout des doigts. Vous pouvez aussi poudrer très légèrement pour fixer le résultat. 
  • Pour un effet “lift” au niveau du regard, utilisez un petit pinceau et ajoutez de l’anti cerne sur le coin externe de l’oeil. 
RMS Beauty

Les erreurs à ne pas faire 

  • Evitez d’appliquer votre anti cerne là où les zones sont déjà claires pour conserver un effet naturel. 
  • L’anti cernes qui file dans les traits ? Si vous êtes sûr.e d’avoir le bon anti cernes, c’est peut-être que votre crème contour des yeux appliquée avant est trop riche. Eliminez l’excédent à l’aide d’un mouchoir ou d’un papier matifiant. 
  • Quand le fini est trop épais, c’est parce qu’il y a trop de matière. Mieux vaut ajouter progressivement de la matière, la travailler, puis en rajouter si besoin et ainsi de suite. 
  • Utiliser un anti cerne enlumineur sur les imperfections : de plus en plus d’anti cerne sont dotés de pigments réflecteurs de lumière qui sont formidables sur les cernes et zones d’ombres… mais moins sur les boutons puisqu’ils les mettent en valeur.  Assurez-vous donc que vous avez le bon ;-) 
  • Utiliser un anti cerne trop clair fait l’effet inverse attendu : il donne mauvaise mine et met en valeur là encore les imperfections qu’on a tenté de dissimuler. En cas de doute, prenez la teinte la plus foncée.


Vous l’aurez compris, comme tous les autres produits de beauté, le meilleur anti cernes pour vous ne sera pas forcément le préféré de votre voisin.e. Mais à partir du moment où vous connaissez votre type de peau et cerné votre envie de couvrance, il devient nettement plus simple de choisir. Bien évidemment, notre métier en tant qu’Expertes Beauté est de vous guider : ainsi si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à nous écrire à l’adresse consultation@ohmycream.com !