Démaquillant visage : le guide Oh My Cream pour bien choisir

S’il n’y a bien qu’un seul geste à absolument intégrer dans sa routine beauté pour une peau belle et saine, c’est le démaquillage ! Mais comment vraiment bien se démaquiller et surtout, pour quel démaquillant visage opter ? On vous explique pourquoi cette étape qui constitue celle du double nettoyage est si importante, les bonnes et les mauvaises habitudes de nettoyage à éradiquer… et on vous aide à trouver LE démaquillant vraiment fait pour vous. D’ailleurs, même si vous ne portez pas de maquillage au quotidien, vous avez aussi beaucoup à y gagner ! Explications.

Se démaquiller le visage chaque soir : un geste qui change la peau. 

Le démaquillage, c’est le geste simple qui fait pourtant toute la différence. Ainsi, quel que soit votre type de peau, cette première étape constituée d’un baume ou d’une huile démaquillante fait partie depuis toujours de nos gestes essentiels. Trop souvent négligée, réalisée avec des produits non-adaptés ou mal exécutée, on a souvent tendance à penser qu’elle ne permet que ce qui se voit… le maquillage ou encore les excès de sébum qui font briller la peau. En réalité, vous faites bien plus car vous éliminez aussi ce qui ne se voit pas.

 Outre le make-up, votre peau pendant la journée accumule de nombreuses impuretés : poussières invisibles à l’œil-nu ou encore particules de pollution, sont deux éléments qui sensibilisent et ternissent le teint jour après jour. Voire pire : ce sont aussi les deux grands coupables du vieillissement cutané prématuré et ils peuvent également être responsables d’imperfections ou encore de taches pigmentaires (ces dernières étant de plus en plus induites par la pollution).

En vous démaquillant donc, vous mettez toutes les chances de votre côté pour mieux prévenir de nombreuses problématiques cutanées. Autres avantages : vous pouvez même commencer à traiter celles-ci dès le démaquillage, en optant pour des produits adaptés et vous décuplez l’efficacité des soins ensuite appliqués. Hé oui, une peau est bien plus réceptive aux actifs lorsqu’elle est parfaitement nettoyée !

Huile démaquillante Oh My Cream Skincare

Pourquoi les démaquillants les plus utilisés ne sont pas forcément les plus adaptés à votre peau. 

On vous martèle qu’elles ont tout bon : faciles et rapides à utiliser, douces et efficaces… les eaux micellaires trônent sur toutes les étagères des parapharmacies et grandes surfaces. Le hic, c’est que la très grande majorité des eaux micellaires sont riches en détergents et tensioactifs synthétiques qui dénaturent le film hydrolipidique. A la clé, déshydratation et sensibilités risquent d’arriver. Cerise sur le gâteau : elle n’est la plupart du temps pas rincée puisqu’on ne vous l’indique pas. Les détergents et impuretés ne se trouvent pas uniquement sur votre coton… une bonne partie est toujours sur votre peau qui n’est donc pas bien démaquillée et le risque à terme de constater points noirs et autres joyeusetés n’est pas très loin…  

Les lingettes démaquillantes sont finalement assez proches de l’eau micellaire niveau désagréments. Bannissez-les également, elles sont en plus extrêmement polluantes. Celles-ci ne devraient constituer qu’une solution d’appoint exceptionnelle, du dépannage… Evitez également les gels douches : pensés pour le corps, ces produits sont souvent remplis d’agents moussants et détergents, voire de colorants synthétiques. Ultra-agressifs donc, au même titre que l’eau micellaire ou encore les lingettes. 

Et l’eau seule dans tout ça ? Hé bien, feriez-vous votre vaisselle sans produit ? L’eau n’est malheureusement pas suffisante parce que la peau a besoin d’un démaquillant qui puisse justement encapsuler les corps gras et les impuretés afin de les éliminer. C’est pour cette raison que l’option la plus efficace et la plus douce  (et qui est en plus plus écologique que les autres techniques) reste le passage d’une huile démaquillante ou d’un baume pour commencer.

Les baumes et huiles démaquillantes, deux produits cosméto universels qui ont tout bon. 

On vous l’accorde, l’utilisation d’un corps gras peut sembler totalement contre-intuitive, surtout si on a une peau mixte ou une peau grasse. Et pourtant ! L’huile démaquillante (constituée majoritairement d’une ou plusieurs huiles végétales), va agir comme un aimant en attirant les corps gras que ce sont le maquillage ou encore l’excès de sébum. Et comme elle respecte le film hydrolipidique puisqu’elle ne l’élimine pas, la peau est préservée de toute irritation ou déshydratation. 

Si vous avez une peau sèche, optez pour un baume démaquillant ou une huile démaquillante naturelle à base d’huiles végétales riches comme l’huile d’avocat ou de rosier sauvage par exemple. La peau sèche manquant de lipides par définition, est ainsi parfaitement protégée de la sécheresse et profite des bienfaits nourrissants et assouplissants des huiles végétales. 

La peau normale, mixte ou grasse ? Privilégiez une huile démaquillante plutôt fluide. Misez par exemple sur une huile démaquillante à base d’huile de jojoba, la plus proche en composition de notre sébum. Ainsi, la peau ne se sentant pas agressée, en produira nettement moins qu’avec une eau micellaire par exemple qui élimine totalement le sébum et entretient le cercle vicieux des glandes sébacées qui s’emballent… 

baume démaquillant Oh My Cream Skincare

Vous l’aurez compris, le démaquillage à l’aide d’une huile démaquillante reste LA méthode la plus respectueuse quelque soit votre nature de peau et ne nécessite même plus de cotons. Utilisez-là toujours sur peau sèche (même sur les yeux puisque l’huile élimine très bien même le mascara waterproof) et rincez-là ensuite à l’eau tiède, avant d’utiliser un gel ou un lait nettoyant... et le tour est joué ! Si vous avez encore des questions ou des doutes pour choisir votre démaquillant en ligne, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse consultation@ohmycream.com