La cure de LED testée par Juliette

Lifestyle

La cure de LED testée par Juliette

Le vrai du faux des imperfections

Enceinte ? Notre routine beauté idéale et les actifs à éviter

Dossiers beauté

Enceinte ? Notre routine beauté idéale et les actifs à éviter

En matière d’imperfections, certaines idées reçues ont la vie dure… Car qui n’a jamais entendu dire qu’il fallait éviter à tout prix la charcuterie pour s’épargner une poussée de boutons ? Nous avons donc demandé au Dr Pomarède, dermatologue, de nous aider à y voir plus clair :)

L’acné, c’est dans les gènes. 

Vrai. Si l’un des deux parents ou pire les deux parents ont eu de l’acné, il devient alors bien plus probable que leurs enfants en présentent aussi.  

Les laitages et la charcuterie donnent des boutons. 

Vrai et faux. C’est surtout le lait qui peut induire des poussées de boutons, au même titre que tous les sucres rapides. Pourquoi ? Les aliments avec un index glycémique élevé induisent la sécrétion d’insuline qui elle, va stimuler la sécrétion de sébum au niveau des glandes sébacées... et donc la possibilité de boutons. 

Ne pas changer assez souvent de taie d’oreiller ou même de serviette peut aggraver les imperfections. 

Faux. Les imperfections sont liées à la rétention et à l’inflammation du sébum dans la peau. 

Percer ses boutons soi-même, c’est risqué. 

Faux. On ne pas dire que c’est risqué. Et qui ne l’a jamais fait ? En revanche, il faut éviter les manipulations répétées qui peuvent être source de cicatrices.

La pilule, l’implant, le stérilet… peuvent être responsables de mes boutons.  

Faux. En principe (et si elles sont bien conseillées pour chaque profil), les méthodes de contraception comme la pilule ou l’implant régulent les poussées de boutons liées aux fluctuations hormonales du cycle.   

Si je suis sujette aux points noirs, ils reviendront tout le temps, quoi que je fasse. 

Faux. Il existe des crèmes à base d’Acides de Fruits (AHA) qui facilitent l’exfoliation des couches superficielles de la peau et vont éviter, à terme, les micro-kystes. Ils sont également utiles pour éliminer les traces superficielles (rougeurs ou taches) laissées par les boutons.  

Les produits certifiés non-comédogènes ne me donneront jamais de boutons. 

Vrai. Les produits cosmétiques sont tous testés non comédogènes ce qui signifie qu’ils ne peuvent induire de micro-kystes.

Le soleil, c’est bon pour ma peau car ça efface les imperfections.  

Faux. Le soleil, c’est vraiment le faux ami. Lors de l’exposition solaire, la peau s’épaissit et les imperfections ne peuvent apparaître mais attention à la rentrée où les boutons sortent tous en même temps. 

J’ai tout essayé. Les LED pour éliminer les boutons et les marques associées, ça fonctionne à tous les coups ?  

Vrai. Les LEDS utilisées en cabinet médical sont très efficaces pour améliorer les traces laissées par les boutons et sécher les boutons en évolution. Elles sont utilisées seules ou combinées au nettoyage de peau dermatologique, au peeling superficiel, ou encore via la photomodulation Kleresca ou la photothérapie Alafast. 

Si j’ai des marques de boutons, le microneedling est une super solution à faire à la maison. 

Oui mais… Attention ! Si vous avez des traces de boutons, voire encore quelques imperfections régulières, il est préférable de demander d’abord conseil à son dermatologue avant toute initiative personnelle. 

Vous avez aimé cet article ? Venez faire un tour du côté de nos routines anti-imperfections juste ici

Pour contacter ou prendre rendez-vous avec le docteur Pomarède, rendez vous sur son site

Partager le billet