Pourquoi nous méritons tou te·s un massage de temps en temps

Lifestyle

Pourquoi nous méritons tou te·s un massage de temps en temps

Toutes les questions que vous n’avez jamais osé poser à votre dermato

Quel double nettoyage est fait pour vous ?

Dossiers beauté

Quel double nettoyage est fait pour vous ?

Parce qu’il n’y pas de question bête, Ellie a décidé de poser les siennes à Nadine Pomarède. Dermatologue de formation, Nadine est également fondatrice du DermoMedicalCenter. Implantés à Paris et Bruxelles, ces deux centres animés par une équipe de spécialistes sur de larges plateaux techniques, prennent en charge la peau dans sa globalité, aussi bien médicale qu’esthétique.

En quoi est-ce si important de nettoyer son visage ? Et d’ailleurs, est-il vrai qu’il faut nettoyer sa peau matin et soir ? 

Oui, c’est très important ! Le but du nettoyage est d’enlever tout ce qui peut perturber le bon fonctionnement de la peau : les particules irritantes de pollution, les agents infectieux, le sébum en excès, les résidus de maquillage et/ou de produits solaires... C’est pourquoi ce nettoyage doit être effectué de manière bi-quotidienne, même si on ne se maquille pas. Pourquoi ? Pour préserver l’intégrité de la peau, et du microbiote cutané et ne pas modifier durablement le pH (légèrement acide par nature) de la peau.

Y a t’il une vraie différence entre un nettoyage de peau à la maison et un nettoyage de peau en institut ? 

Un nettoyage de peau à la maison ou en institut ne permet pas d’éliminer les microkystes et comédons. Seul un nettoyage de peau dermatologique est réellement efficace. C’est un traitement médical en 3 étapes : application d’un peeling superficiel, extraction des microkystes, puis séance de LED (bleue et rouge) pour raccourcir la cicatrisation et éliminer les lésions inflammatoires qui sont souvent associées aux microkystes.  

Justement, l’extraction des boutons, c’est une bonne ou une mauvaise idée ? 

Si l’on présente des microkystes, comédons ou boutons de manière régulière, il faut consulter un dermatologue qui aura une solution adaptée et durable. Il saura mettre en place la meilleure stratégie pour venir à bout de ces imperfections : traitement médical classique et/ou traitement physique : un nettoyage de peau ou un traitement par LED (photomodulation ou photothérapie par exemple). Et il pourra vous recommander une routine de soin adaptée à votre peau.

Un “mauvais” nettoyage de peau (j’entends par là un nettoyage peu adapté), peut-il vraiment être responsable de l’apparition d’imperfections ? 

Oui et non. En fait, un nettoyage inadapté ou trop agressif décape la peau et induit des irritations, voire un assèchement durable. Pour compenser ces sensations de tiraillements ou d’inconfort, on va avoir tendance à appliquer ensuite des produits de soins trop gras et inadaptés, induisant des microkystes voire des poussées de boutons. On voit trop souvent en consultation des peaux mixtes à grasses complètement déshydratées.

Pour vous, quelles sont les 3 règles d’or pour une jolie peau ? 
  • Nettoyer sa peau 2 fois par jour avec des produits adaptés, même si on ne se maquille pas.
  • Effectuer un double nettoyage chaque soir, surtout si on utilise des produits de soin avec une protection solaire quotidienne. 
  • Et appliquer systématiquement un produit de soin après le nettoyage. 
Et les 3 habitudes à jeter aux oubliettes ? 
  • Un nettoyage constitué de produits agressifs, par exemple à base de savon, sans agents surgras et dont le pH alcalin va totalement assécher et irriter la peau. 
  • Évitez aussi à tout prix les manipulations intempestives des imperfections, elles risquent de laisser des traces et un teint brouillé. 
  • Et enfin, on se calme avec l’exfoliation ;-) On voit trop souvent en consultation des peaux mixtes à grasses en particulier, complètement déshydratées.
Adresses & contacts : 

DermoMedicalCenter Paris
254 Rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
+33 1 45 62 56 56
RDV Doctolib ici 

DermoMedicalCenter Bruxelles
Avenue Louise 401 
1050 Bruxelles
+322 290 18 88
RDV ici 

Partager le billet